11. Quelques films 3

Ce n'est qu'un court-métrage que l'on retrouve au début du Meaning of life des Monty Pythons, mais bon dieu je l'adore ! Je crois qu'on peut résumer l'histoire en disant que ce sont les vieux employés d'une petite compagnie d'assurance qui se mutinent et partent à l'abordage des grands navires de la finance. Ce mini-film est drôle, poétique et les scènes de maquettes de Gilliam sont très bien réalisées.

Voici le film qui a lancé sa carrière de réalisateur et qui est peut être son meilleur long-métrage. C'est un peu lui qui donne le ton, l'ambiance typiques des films de Terry Gilliam. Dans ce film rétro-futur il y a beaucoup d'humour, mais c'est avant tout une critique de la société de consommation et de l'administration en général. On y retrouve même Robert de Niro en temps que plombier chauffagiste hors-la-loi. Les thèmes sont encore d'actualité et la façon dont ils sont traités n'a pas vieilli du tout.

Ce film a été une catastrophe financière, il y a eu une grande mésentente entre Terry Gilliam et les producteurs. Mais malgré tout, ce film est magnifique. Un véritable conte des temps modernes d'une poésie incroyable issu d'une imagination débordante. C'est un festival visuel d'une grande beauté où l'imaginaire l'emporte sur le réel.

Terry Gilliam a été choisi pour réaliser l'adaptation du roman de Hunter s. Thompson : Fear and Loathing in Las Vegas: A Savage Journey to the Heart of the American Dream  ; et quel bon choix quand on voit le résultat final. Ce film est un trip au LSD cinématographique. Pour donner un résumé du synopsis, on suit le journaliste Raoul Duke (Johnny Depp) et son avocat (Benicio Del Toro) qui vont à Las Vegas pour une reportage. Mais il est difficile de suivre tout ce qui se passe car on voit les choses au travers des yeux de ces drogués insatiables. C'est un film extrêmement drôle et après l'avoir vu on ne peut s'empêcher de citer quelques-unes de ses répliques cultes.

Je reparlerai probablement d'autre films de Terry Gilliam une autre fois. Ceux qui ont remarqué l'absence de quelques-uns de ses grands films (comme l'Armée des 12 singes) n'ont pas à s'inquiéter.

Je viens de voir qu'en cherchant sur Youtube, il y a moyen de trouver The Crimson Permanent Assurance en entier, pour ceux qui ne l'auraient pas vu (c'est une vidéo en 2 parties pour un total d'environ 15 minutes).

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

4 commentaires

ASTORE a dit :

l'armée des 12 singes est fabuleux et brad pitt monumental !!

1 mai 2010

Gillus a dit :

C'est vrai que l'Armée des 12 singes est excellent, mais je trouve dommage que beaucoup d'autres films de Terry Gilliam passent inaperçus ou tombent dans l'oubli. Pour moi (ce n'est que mon humble avis) les 3 films que j'ai cités dans ma rubrique sont meilleurs que les 12 singes.

Par exemple, son dernier film, L'Imaginarium du dr Parnassus n'a pas été remarqué du grand publique du tout. J'ai presque eu du mal à trouver une salle de cinéma pour aller le voir. Ce n'est pas son meilleur film, mais il était quand même bien.

1 mai 2010

Sdoudi a dit :

Les Aventures du baron de Münchausen je l'ai pas vu depuis longtemps. Je trouvais ça flippant qu'il soit poursuivi par La Mort. Brazil je l'ai vu y a environ 5 ans, je l'ai trouvé sympa. Alors que L'Armée des 12 singes je l'adore, il doit faire partie de mes 50 films préférés. Et sinon t'as vu Tideland ? On m'a dit qu'il était ridicule du coup il me tente moyen.

2 mai 2010

Gillus a dit :

Tideland je le gardais pour ma deuxième série de films de Terry Gilliam mais en deux mots : c'est un film a voir. Je l'ai adoré. Tout le film tiens sur les épaules de Jodelle Ferland et elle joue incroyablement bien pour son âge.

Maintenant, j'ai l'impression que tu n'as pas les mêmes goûts que moi en cinéma donc je ne peux pas t'assurer que ça va te plaire.

3 mai 2010

Poster un commentaire :