33. Nouvelle lune, un projet abandonné

C'était il y a déjà 8 ans je crois, je voulais lancer une BD. Donc j'ai pris un cahier, j'ai écris une histoire et j'ai fais des croquis. Classique quoi. Mais bon maintenant je crois que je peux oublier cette histoire.

Pourquoi? Déjà parce que je n'ai pas le temps, parce que ne dessine pas si bien les personnages et encore moins bien les décors (on me l'a répété assez de fois quand je faisais les Improbables Aventures de Raoul) et puis surtout parce Nouvelle Lune manque totalement d'originalité.

Un héros peureux qui se retrouve malgré lui embarqué dans une aventure dont dépend le destin du monde dans un univers médiéval fantastique, ça ne s'est jamais vu !

Sinon pour faire un petit résumé :

Le héros (au nom de Guillaume dans la dernière version, mais c'était avant la sortie de la BD “Messire Guillaume”) rencontre Aros, un homme-loup. Celui-ci est non seulement un grand guerrier mais aussi le chaman de la tribu royale de son peuple. Les hommes-loups ne sont pas des loups-garou dans le sens où on l'entend car ils ne changent pas de forme ; par contre les humains blessés par leur griffes subissent cette malédiction à la pleine lune.

En gros on approche de la fin du monde. Ce monde a été engendré par la lune qui s'est unie avec la pierre pour donner naissance aux nains (ceux-ci devaient ressemble aux gnomes des aventures de Raoul). Elle a couché avec la terre pour donner naissance aux hommes et avec les étoiles pour engendrer les dieux. Par contre elle a été violée par un loup ; ceci engendra la race d'Aros mais elle les maudis pour punir leur père.

Pour rester dans le cliché il y a aussi un seigneur noir, le Messager des Ombres, et une histoire d'amour avec la noble Étain.

Je ne vais pas tout révéler parce que ça pourra me resservir plus tard, mais on a là les grandes lignes.

La prochaine fois je vais lancer un p'tit concours de dessin (qui n'a rien avoir avec le sujet ici) avec une vrai récompense à la clé.

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

2 commentaires

Soutch a dit :

Tant que cela ne se rapproche pas trop de Taram et le chaudron magique. J'avais bien aimé le film, enfant, mais l'ayant revu il y a quelques années, ce fut la désillusion. Les anti-héros, c'est sympa. Mais Taram est sans doute l'un des pires que j'ai vu. Pour le peu dont je me souviens, il ne faisait qu'enchaîner malchance, maladresses et malheureux concours de circonstance… Pour un jeune paysan qui voulait devenir chevalier, il subissait les évènements du films plus qu'autre chose. Les vrais héros étant la princesse, le petit cochon et l'animal poilu bizarre. :)

Une histoire, cela peut se modifier. Et puis avec tes connaissances en jeux de rôle et nanars, je crois que tu es tout à fait capable d'injecter l'originalité et les coups de folie qui pourrait manquer.

17 févr. 2011

Gillus a dit :

Ha bah, c'est bizarre ça parce que Taram et le chaudron magique est l'un de mes Disney préféré. Principalement pour son méchant qui est super cool. Mais c'est vrai que dans l'histoire le héros est facile à oublier.

Merci pour tes encouragements mais quand je relancerai les Aventures de Raoul ou Fumble ce sera déjà un bon début (en fait je crois que si j'en fais quelque chose, ce sera l'une des aventures de Raoul) ^^

17 févr. 2011

Poster un commentaire :