44. BIFFF 2011, compte-rendu

Si vous ne connaissez pas encore le Brussels International Fantastic Film Festival, en voici mon résumé.

Pour cette année j'ai été voir 15 films. Voici mon avis pour chacun d'entre eux :

08/04/11, 20h : Rare Exports : A Chistmas Tale de Jalmari Helander Ce film finlandais fait suite aux deux cours métrages du même nom. On y retrouve des pères noël sauvages et meurtriers. Ce qui fait la drôlerie du long comme des courts métrages est le sérieux avec lequel tout ça est pris. Mais c'est clairement intentionnel et la réalisation est impecable. Cependant je trouve quand même que les courts originaux sont supérieurs à ce long film. Donc les voici : Rare Exports Inc et Rare Exports : The official safety instructions.

09/04/11 22h : Los ojos de Julia (Les yeux de Julia) de Guillem Morales Bon film d'ambiance avec ses hauts et ses bas. J'ai un avis assez imprécis sur celui-ci mais je ne regrette certainement pas de l'avoir vu. Certaines scènes projettent les spectateurs dans l'univers des non-voyants avec brio.

10/04/11 20h : Detective Dee and The Mystery of The Phantom Flame (Di Ren Jie Zhi Tong Tian Di Guo) de Tsui Hark Le dernier film du maître de l'action Tsui Hark (et à ma grande honte le premier de ses films que je vois) est très intéressant. En 689 le détective Dee est sorti de prison pour enquêter sur d'étranges combustions spontanées. L'action était parfaite et le scénario très intrigant. Il n'y a pas vraiment de “fantastique” dans cette histoire mais le mysticisme chinois y est bien présent. Par contre étrangement les images de synthèses n'étaient pas très bien faite (genre film d'il y a 10 ans). Et surtout, pour une raison que j'ignore, le film a été présenté en français !

10/04/11 22h : Mutants de David Morley Ça me fait toujours du mal de dire du mal d'un film quand le réalisateur est là pour le présenter. Commençons donc par les bons côtés. Très bons maquillages, bonne réalisation et assez bons acteurs. Par contre le scénario est stupide et les personnages sont tellement bêtes ! Leurs réactions sont irréalistes ! Je prendrai juste comme exemple, le type avec un shotgun qui est dans un couloir et qui attend que les mutants le chargent. Alors plutôt que de les tirer comme des lapins, il lance une grenade fumigène et… donc ne les voit pas venir…

(10/04/11 00h : Ferozz: The Wild Riding Hood (Molina's Ferozz) de Jorge Molina) Malheur sur moi ! J'avoue j'étais fatigué et à un moment le film a planté (pouf l'image est devenue inregardable) et au bout de 10 minutes comme ça, vers 1h30 je suis parti. Je n'ai donc pas vu la fin et je ne peux faire qu'une critique partielle. Mais pour en dire quelques mots : inceste, nudité, zoopédophilie… Ce sont les premiers qui me viennent à l'esprit. C'était assez hallucinant tout en restant plutôt marrant. Une version perverse du petit chaperon rouge qui nous vient de Cuba.

11/04/11 20h : Super de James Gunn Pour le moment c'est le meilleur film que j'ai vu au festival cette année. Assez proche d'un Kick Ass par de nombreux aspects, ce film a quand même sa propre personnalité. C'est principalement une comédie avec un type qui décide de combattre le crime en se déguisant. Mais là où la réalité le rattrape c'est qu'en distribuant ses coups de clé à molette il tue à moitié les “méchants” et se retrouve menacé à son tour. Le héros est aussi un chrétien pratiquant qui a d'étranges visions de Dieu. Mention spéciale au générique d'introduction animé qui était extra. Regardez ce clip, ça donne une bonne idée de l'ambiance globale du film.

11/04/11 22h : 13 Assassins (Jusan-nin no shikaku) de Takashi Miike Connaissant certains films de Miike, ce n'est pas ce à quoi je m'attendais mais quel bon film quand même. Très sérieux, celui-ci présente une intrigue militaire et politique au Japon du 19ème siècle. Un groupe de 13 samouraïs d'élite doivent assassiner le frère du shogun pour éviter les malheurs que celui-ci va apporter au pays. La préparation durant la première heure est longue mais indispensable. L'autre moitié du film n'est qu'une immense scène d'action. Celle-ci prouve qu'on peut dynamiser un film sans images de synthèses, sans fils et sans ralentis avec une excellente chorégraphie.

13/04/11 22h : Stake Land de Jim Mickle Ce film se déroule dans un futur proche apocalyptique où des vampires (plus genre zombies-vampires) ont envahi le monde. On suit un chasseur de vampire et un jeune homme qui veulent trouver “New Eden”. Ça ressemble un peu à Zombieland mais totalement dépourvu d'humour. En fait ce film se prend très au sérieux et j'ai trouvé l'expérience assez ennuyeuse. Tout est très lent et même si certains éléments sont intéressants les personnages sont complètement plat et dépourvus de personnalités. La fin ne ressemble pas à une fin non plus.

13/04/11 00h : Tetsuo : The Bullet Man de Shinya Tsukamoto Le premier Tetsuo est l'un des films les plus perturbant que j'ai jamais vu (principalement à cause de son ambiance sonore extrêmement aggressive). Celui-ci est le troisième et j'ai été un peu déçu. Je ne me souvient pas très bien du deuxième mais il pétait bien. The Bullet Man a le mérite de ne pas être lent et on rentre directement dans le bizarre ; il est aussi très court, seulement 71 minutes mais tous les Tetsuo sont courts. Mais il m'a semblé TELLEMENT inférieur aux deux précédents. Je n'ai pas non plus compris les motivations du “méchant” mais il y avait un moment où je ne suivais plus très bien. La fin aussi est un peu molle.

14/04/2011 22h : I saw the Devil de Ji-Woon Kim Très bon film coréen dans la lignée d'un Sympathy for Mr. Vengeance. L'histoire parle d'un agent spécial dont la femme se fait tuer par un serial killer. Il décide alors de se venger au centuple et trouve le tueur… mais le torture plus psychologiquement que physiquement. Les deux acteurs qui s'opposent sont très bons et il y a même quelques moment d'humour noir qui valent le coup. Ce film me fait un peu penser aussi à Devil's Rejects car au bout d'un moment on ne sait plus trop qui est le “méchant” de l'histoire.

15/04/11 20h : The Troll Hunter (Trolljegeren) de André Ovredal Ce film norvégien se présente comme un documentaire. C'est un groupe de jeunes réalisateurs qui cherchent un reportage à faire et tombe par hasard sur un chasse de trolls. Leur existence est cachée par le gouvernement mais ils veulent tout dévoiler avec leur reportage. J'attendais beaucoup de ce film donc j'ai été un peu déçu. Il est bien, je ne dirai pas le contraire mais il y a un paquet de détails qui ne tiennent pas la route dans cette “explication” sur la vie des trolls. De plus le rythme est quand même fort lent et une fois qu'on a vu le trailer on a à peu près tout vu. Mais je trouve quand même le concept excellent et le tout assez bien foutu.

15/04/11 22h : Kidnapped (Secuestrados) de Miguel Ángel Vivas Ce film raconte un homejacking qui tourne mal. C'est à peu près tout ce qu'il y a à en dire. Il est plutôt bien fait et joué mais dépourvu de réelle surprise et d'originalité. Dans le genre j'ai largement préféré Funny Games.

15/04/11 00h : Hell Driver (Nihon bundan: Heru doraibâ) de Yoshihiro Nishimura Par le réalisateur de Tokyo Gore Police et Machine Girl ce long métrage est de la pure démence gore. C'est un concentré d'hémoglobine au LSD avec uniquement de l'action en permanence. Si vous avez vu d'autres films de lui, c'est toujours dans la même veine. Une histoire de supers zombies et de supers gonzesses ninja cyborg. Si vous regardez la photo ici, il s'agit du producteur et du réalisateur… à quand même ils sont loin !

18/04/11 13h30 : Akira de Katsuhiro Otomo Ai-je besoin de le présenter? Ce chef d'œuvre de l'animation a été révolutionnaire sur bien des points en 1988. Le voir ainsi sur un écran de cinéma en version remasterisée a été un vrai bonheur, surtout en ce qui concerne l'ambiance sonore. Si vous ne l'avez pas vu, bougez-vous car vous ne savez pas ce que vous manquez.

18/04/11 16h : Afro Samurai : Resurrection de Fuminori Kizaki Je n'ai pas vu la série, donc je suis conscient que je ne représente pas le public cible. Mais je n'ai pas été emballé. Super graphiquement, avec une animation impeccable et un univers délirant, je trouve que l'on est pas impliqué dans l'histoire si on ne connait pas les personnages. De plus je déteste les mangas avec des doublages en anglais (à une ou deux exceptions près). Je me regarderai la série un de ces jours.

Il y a aussi pas mal de photos du festival sur mon blog. Si vous ne trouvez pas, faites une recherche BIFFF., entre autre les photos du Bal des Vampires

N'oubliez pas aussi qu'il y a un concours de dessin ici.

Edit : Félicitation à I saw the Devil pour avoir gagné le Golden Raven cette année.

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.